laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER
Accueil > Les actualités > Retour sur ... en images ... Journée de rentrée de l’ATILF | JRA 2017

Retour sur ... en images ... Journée de rentrée de l’ATILF | JRA 2017

En images

 

 

 

Contexte


Les 28 et 29 septembre 2017 a eu lieu le rendez-vous annuel de l’ATILF : les journées de rentrée | JRA 2017 qui se sont déroulées au Domaine de l’Asnée à Villers-les-Nancy.

 

Cette 1,5 journée a pour objectif de rassembler au maximum la communauté scientifique de l’ATILF. Une programmation d’ateliers est proposée afin de partager ensemble les travaux de recherche hétéroclites initiés au sein du même laboratoire de recherche.

 

 

Ateliers

- Sabrina Martin : « Contrats de travail temporaires »
Je souhaite embaucher une personne (non permanente), que dois-je faire ? À qui puis-je m’adresser ? De quel type de contrat puis- je bénéficier ? Quelle procédure adopter ? Quelles pièces administratives fournir ?

 


- Véronique Montémont : « Faire une édition critique avec WordPress »
Cet atelier souhaiterait montrer comment on peut utiliser un outil d’édition populaire, comme Word Press, pour exposer de manière simple et rapide des résultats de recherche. Il est en effet possible de se servir de cet outil pour faire des publications en ligne, avec cet avantage qu’il permet un travail collaboratif et évolutif, et peut facilement être connecté à toutes les ressources électroniques du web. Notre exemple portera sur des journaux tenus en tant de guerre, avec un éclairage particulier sur un journal français et un journal allemand tenus par deux soldats de la guerre 14-18.

 


- Alex Boulton : « Réflexion stratégique 1 sur la structuration interne et les instances »
Cet atelier présentera une proposition concrète pour le prochain quinquennal (la structuration du laboratoire en termes d’équipes et de services, ainsi que les différentes instances de représentation), l’objectif étant de récolter les remarques et suggestions des membres de l’ATILF.

 


- Yan Greub : « Réflexion stratégique 2 sur les projets »
Cet atelier présentera la question des projets de recherche, de notre attitude face aux appels d’offre et des moyens à mettre en place, l’objectif étant de récolter les remarques et suggestions des membres de l’ATILF.

 


- Michel Musiol : « Réflexion stratégique 3 sur les publications »
Cet atelier abordera les différents moyens que le laboratoire peut mettre en œuvre pour aider et faciliter l’engagement accru de ses membres dans la préparation de publications dans des supports reconnus par nos pairs et par les tutelles (réflexion sur les relations entre problématiques et supports internationaux, le choix des supports, contribution possible du laboratoire au financement des traductions ou relectures, autres types d’aide), l’objectif étant de récolter les remarques et suggestions des membres de l’ATILF.

 


- Alex Boulton, Yan Greub, Michel Musiol : « Réflexions stratégiques 1, 2, 3 : restitution »
Cette séance plénière a permis de faire le point sur les différents retours lors des ateliers précédents ainsi que les pistes envisagées ; les discussions affineront les actions envisagées.

 


- Christophe Benzitoun : « Données et méthodes au sein du laboratoire »
L’objectif de cet atelier est de dresser un premier bilan, même partiel, des données utilisées au sein du laboratoire et des méthodes d’investigation sur le langage : corpus avec utilisation d’un concordancier, introspection, dispositifs expérimentaux, etc. À cette fin, il est demandé aux membres du laboratoire qui le souhaitent de présenter brièvement en fonction de leur méthode de travail :
• le ou les corpus qu’ils utilisent ainsi que le ou les outil(s) dont ils se servent pour faire des recherches dans leurs données ;
• un exemple d’étude basée sur l’introspection ;
• un dispositif expérimental et les données créées à partir d’un tel dispositif ;
• etc.
L’atelier débouchera sur une synthèse qui sera diffusée à l’ensemble des membres du laboratoire.

 


- Anja Smith : « C’est vite dit/ Das ist leicht gesagt ! – ou comment analyser les Actes de Langage Stéréotypés ? »
Dans cet atelier participatif, nous nous proposons d’analyser ensemble quelques Actes de Langage Stéréotypés (ALS) fondés sur les verbes du dire (c’est facile à dire/ c’est vite dit/ on dit ça ). Quels critères sont les mieux adaptés à la description des sens et emplois de ces ALS ? L’approche contrastive français – allemand/ allemand – français peut-elle aider à éclairer certaines fonctions ? Les exemples donnés proviennent du corpus du Groupe de Lexicographie Franco-Allemande.

 


- Cyril Pestel : « Démo de la plateforme ORTOLANG »
ORTOLANG est une plateforme de diffusion de ressources (Corpus, Lexique, Terminologie et Outil). Elle permet de déposer les fichiers/dossiers dans un espace de travail collaboratif afin de finaliser la mise en forme d’une ressource. La démonstration présentera les différentes fonctionnalités de cet espace de travail en prenant l’exemple d’une ressource qui sera amenée jusqu’à l’étape de publication.
La plateforme ORTOLANG est un équipement d’excellence validé dans le cadre des investissements d’avenir. Elle comporte actuellement plus de 300 ressources.

 


- Stéphanie Lerat et Véronique Lemoine-Bresson : « Chercher ensemble : Quelle analyse des productions écrites des étudiants ? »
Le projet Diperlang a comme objectif de comprendre la manière dont les étudiants en formation initiale à l’ESPÉ s’approprient des savoirs et savoir-faire sur l’interculturalité essentiels pour une professionnalisation réussie. Dans le cadre de ce projet, nous étudions des écrits relatant des expériences personnelles vécues en situation interculturelle. Dans cet atelier interactif, nous proposons aux participants de co-élaborer la réflexion autour des problèmes méthodologiques qui se posent dans l’analyse de ces écrits.

 


- Daniel Zagar : « Les tout débuts de l’apprentissage de la lecture »
Qu’est-ce qu’apprendre à lire ? C’est d’abord apprendre le code alphabétique, qu’à chaque lettre correspond un (ou plusieurs) son(s) de parole. Car la lecture est conçue à la manière d’un rébus où l’on fusionne les sons dénotés par les lettres. Ce postulat, ou cette croyance, concerne toutes les écritures alphabétiques. Il existe cependant des données empiriques qui ne sont pas compatibles avec cette hypothèse. Nous verrons comment l’analyse des systèmes d’écriture ouvre la voie à une nouvelle conception de la lecture et de la façon dont on apprend à lire.

 


- Étienne Petitjean et Benjamin Husson : « Le nouveau moteur de recherche de Frantext »
Dans cet atelier, nous présenterons rapidement les motivations et le contexte de développement d’un nouveau moteur de recherche pour Frantext ainsi que les principales caractéristiques techniques de ce moteur. Nous exposerons surtout les fonctionnalités du nouveau moteur de recherche, dont une première version sera prochainement disponible pour tous les membres de l’ATILF. Enfin, nous mentionnerons les applications Web utilisant déjà ce moteur de recherche.

 


- Justine Paris et Karine Martin : « Évaluer les notions de confiance / reliance chez l’apprenant de L2 en centres de ressources en langues (CRL) : retour d’expérience et atelier participatif »
Dans cette intervention, nous nous intéresserons à la façon dont le centre de ressources en langues (CRL) peut être source de divers sentiments de reliance et confiance chez les apprenants de langues étrangères. Nous présenterons tout d’abord les résultats d’une étude exploratoire en ce sens, puis nous vous proposerons de travailler sur un échantillon de nos données afin d’échanger ensemble sur les questions que les notions de reliance et confiance impliquent concrètement en matière d’identification, de quantification et de codage.

 


- Anouchka Divoux : « Constitution de corpus oral en entreprise : défis et principes méthodologiques »
La réalisation d’une enquête sociolinguistique en entreprise exige de mener une véritable réflexion en amont concernant les modalités de recueil des données et la posture du chercheur. S’il est généralement difficile de mener une recherche en entreprise, le statut de sociolinguiste engendre une série de problématiques supplémentaires. Dans cette intervention, je préciserai la nature des difficultés rencontrées tout en développant les différentes étapes mises en place pour constituer un corpus d’oral en réunion de travail.

 

 

dernière mise à jour : 18/10/2017 - LG/DB
© Service communication ATILF
  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales