laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER
Accueil > Les actualités > Retour en images sur ... les journées de rentrée de l’ATILF | JRA 2019

Retour en images sur ... les journées de rentrée de l’ATILF | JRA 2019

En images

 

 

Contexte

Les 12 et 13 septembre 2019 ont eu lieu le rendez-vous annuel de l’ATILF : les journées de rentrée | JRA 2019 qui se sont déroulées sur le Campus Lettres et Sciences Humaines à Nancy.

 

Ces journées ont pour objectif de rassembler les membres de l’ATILF autour :
- d’ateliers présentant des travaux de recherche initiés au sein du laboratoire
- de bilans et perspectives des équipes de recherche et des services d’accompagnement.

 

 

Ateliers et présentations

durant ces journées :

 

 

- Veronika Lux-Pogodalla : Une contribution pour les 80 ans du CNRS
Présentation de la frise "Histoire du Français" réalisée par Éva Buchi, Bernard Combettes, Veronika Lux-Pogodalla, Béatrice Stumpf, Gilles Toubiana et le soutien de Delphine Barbier-Jacquemin du service communication - valorisation.

 

 

 

- Nabil Gader : Franparse : une plateforme d’annotation syntaxique de Frantext
Il s’agit de présenter Franparse, une interface d’annotation dont l’objectif principal est de fournir de meilleures analyses en combinant les résultats de différents analyseurs. La présentation débutera par un petit tour d’horizon du système : son architecture, son fonctionnement et les technologies mises en œuvre. Nous essayerons par la suite de parcourir ses différentes fonctionnalités depuis la création d’un compte utilisateur jusqu’au lancement d’un processus d’annotation en passant par la création d’analyseurs, de formats, de convertisseurs ou encore le téléchargement de ressources.

 

- Daniel Zagar : La structure interne des écritures : du morphème à la syllabe
L’écriture a été inventée le jour où on a associé un signe (un pictographe) à un mot. Mais pour étendre l’écriture à l’ensemble de la langue, il a fallu trouver un procédé pour représenter les mots qu’on ne peut pas, ou difficilement, dessiner : les noms propres, les mots abstraits, etc. C’est ce qu’on fait les Sumériens et les Chinois, en utilisant une propriété particulière de leur langue : le taux important d’homophonie (ou de quasi-homophonie) conséquence de ce que la plupart des mots de ces langues n’ont qu’une syllabe. Ainsi, pour écrire « rembourser », les Sumériens ont utilisé le pictographe qui représente le mot « roseau ». Cette substitution fut rendue possible par le fait que les deux mots en Sumérien se prononcent de la même façon : GI. Mais comment l’écriture s’est-elle propagée à d’autres langues, à des langues où les mots sont polysyllabiques ? Nous verrons comment cette nouvelle avancée vers la mondialisation de l’écriture s’est installée.

 

- Mathilde Dargnat : Analyses des relations patient-médecin dans le cadre d’un projet en cours
Cet atelier présente des recherches préliminaires sur un corpus d’entretiens patient-praticien dans le milieu médical avec un focus sur un binôme particulier mettant en jeu un même patient dans deux situations différentes (avec un médecin spécialiste et avec un psychanalyste). Ce travail sera l’occasion d’aborder : le traitement des données et de leur exploitation ; les critères/phénomènes linguistiques en lien avec la place de l’autre dans le discours ; les relations hiérarchiques dans le discours.

 

- Alex Boulton : Explorer une bibliographie
Ce travail en cours présente une approche systématique vers la création d’une bibliographie dans mon domaine (apprentissage sur corpus) à partir des 10 630 références citées dans 305 études empiriques. Les pratiques sont expliquées, les problèmes exposés, quelques résultats fournis, mais toujours avec la question : qu’est-ce que j’ai vraiment appris ?

 

- Delphine Barbier : Présentation du service Communication et valorisation
- Maud Ciekanski : Présentation de l’équipe Didactique des langues et sociolinguistique
- Mathilde Dargnat : Présentation de l’équipe Discours

 

- Christine Bocéréan : Analyses statistiques
Cet atelier vous propose des exemples d’analyses statistiques sur des données issues de corpus (analyses basiques de différences de moyennes, de pourcentages, d’occurrences) ainsi que des analyses moins connues appliquées à des recherches relatives à des mesures d’interactions verbales. Il ne s’agit pas de vous initier à l’analyse statistique mais de discuter d’une première approche des analyses possibles à réaliser sur vos données, le cas échéant.
Message aux participants : Pas de matériel particulier mais venez avec vos données si vous êtes intéressé•e.

 

- Cornelia Comsa, Dominique Schloupt, Laurent Tamburini : Présentation du Centre de documentation Michel Dinet
- Alain Polguère : Présentation de l’équipe Lexique
- Yan Greub : Présentation de l’équipe Linguistique historique française et romane

 

- Gilles Toubiana : Un an de questions Frantext
À partir de questions posées sur la liste contact@frantext.fr tout au long de l’année, cet atelier mettra en avant les particularités de la nouvelle interface, et proposera des exemples concrets de recherches.
Les participants seront tout d’abord confrontés à des problématiques d’utilisation réelles, puis ils pourront poser leurs propres questions.
Message aux participants : Il vous faudra un accès à Frantext. Les personnes ne disposant pas de compte Frantext peuvent contacter Gilles Toubiana (gilles.toubiana@atilf.fr).

 

- Carine Martin et Nicolas Molle : EDOlang et le CRL
EDOlang (Environnement et Dispositif Ouverts pour l’apprentissage des langues) est un environnement pour l’apprentissage des langues en autodirection. La plateforme est ouverte à tous ceux et celles qui désirent travailler une langue, soit dans le cadre d’autoformation soit en appui des formations dispensées à l’université.
La plateforme donne ainsi accès à une multitude de ressources utiles pour l’apprentissage d’une langue, qu’elles soient en ligne ou sous la forme de services physiques par le biais des Centres de Ressources en Langues (CRL). C’est ce dispositif qui sera présenté à l’occasion de cet atelier.

 

- Centre de documentation : ULysse c’est quoi ?
ULysse, c’est le moteur de recherche de l’Université de Lorraine pour trouver en un instant l’information fiable et validée.
Trouvez des livres imprimées ou numériques, des revues, des articles scientifiques, des thèses et mémoires, mais aussi la presse, des BD, des romans et des DVD.
Attention, certaines ressources ne sont pas incluses dans ULysse (ex : Europresse, Dalloz, Lextenso, etc.).
Accédez directement aux documents en ligne, réservez des livres et faites-vous livrer gratuitement dans la BU de votre choix.
À partir d’ULysse, accédez à votre compte BU et prolongez vos emprunts.
(source : Les Bibliothèques de l’UL)

 

- Laurent Gobert : Rétrospective septembre 2018 à septembre 2019

 

 

- Sabrina Martin : Présentation du service Administration générale
- Bertrand Gaiffe : Présentation de l’équipe Ressources : normalisation, annotation et exploitation
- Etienne Petitjean : Présentation du service Soutien technique à la recherche

 

- Sabrina Martin : Missions : nouveaux outils
Depuis le 01/05/19, SIMBAD CNRS s’interface avec le nouvel outil de réservation en ligne RYDOO pour le transport et l’hébergement. Suite à de nombreuses interrogations de la part de nos collègues de l’ATILF, une présentation de ce nouvel outil en simulant des réservations vous sera présentée.
Depuis le 01/07/19, l’Université de lorraine a mis en place une plateforme de demande d’ordre de mission nommée NOTILUS. Désormais chaque agent universitaire doit passer par cette plateforme que la mission soit avec ou sans frais. La saisie d’une demande d’ordre de mission sur NOTILUS vous sera présentée également.

 

- Frédérique Brin-Henry : Du cerveau aux mots : l’aphasie expliquée simplement
Les connaissances récentes sur le fonctionnement du cerveau permettent de réinterroger les postulats sur le lien entre les lésions cérébrales dues à un accident vasculaire cérébral et les séquelles concernant le langage.
Après une présentation rapide de ces connaissances, ainsi que de quelques profils de personnes aphasiques, il sera détaillé en quoi le projet termino-ontologique MOCOLANG-O va aider à intégrer la temporalité dans les classifications des aphasies. Seront exposées les premières conclusions d’une analyse des « erreurs morphologiques » produites par les personnes avec aphasie, effectuée dans le cadre de l’ANR Demonext pilotée par F. Namer, pour conclure sur les enseignements que les chercheurs et les orthophonistes peuvent en retirer.

 

- Alex Boulton : Mot de clôture

 

 

 

dernière mise à jour : 19/09/2019 - LG
© Service communication ATILF
  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales