laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER

Autonomie et apprentissage autodirigé


Responsables : Emmanuelle CARETTE, Anne CHATEAU

Membres : Sophie BAILLY, Alex BOULTON, Peggy CANDAS, Maud CIEKANSKI, Eglantine GUÉLY-COSTA, Carine MARTIN, Carlos MELÉNDEZ, Guillaume NASSAU, Claude NORMAND, Myriam PEREIRO, Eric THIÉBAUT (chercheur en psychologie associé pour nos recherches sur l’émotion ; Interpsy, Université de Lorraine)

Nous nous intéressons à l’apprentissage de langues dans une modalité particulière : l’apprentissage en auto-direction. Il se produit grâce à des dispositifs innovants qui offrent les moyens d’apprendre sans enseignement, avec le soutien d’un expert, qui agit en tant que conseiller/ accompagnateur. L’expert aide l’apprenant à réfléchir sur son apprentissage, par des entretiens réguliers, au fur et à mesure de l’évolution de celui-ci. Les traces observables de l’accompagnement humain et de ses effets sur l’apprenant peuvent être de deux types principaux :

1. Écrites : échanges de messages, carnets de bord, comptes rendus d’entretiens, historique de navigation, nombre de connections, etc.

2. Orales : le conseil a lieu lors d’interactions en face à face que nous étudions sous deux angles :

  • Elles ont une visée pédagogique, dont les éléments constitutifs ont été bien décrits. Nous cherchons à savoir s’il existe une forme « canonique » d’entretien de conseil, et tentons de mettre en évidence une trame commune au déroulement d’un premier entretien, et des suivants.

  • Elles mettent en jeu deux personnalités, qui élaborent et maintiennent une relation socio-affective. C’est cette part affective de la relation que nous voulons étudier, pour mieux en décrire les caractéristiques, mieux connaître son impact sur la co-construction des discours (d’expert et d’apprenant), et enfin mesurer l’impact des échanges sur l’activité de l’apprenant. Nous explorons donc la notion d’émotion : comment la relation s’établit-elle, s’entretient-elle, éventuellement par des voies non verbales ? Quels outils pouvons-nous utiliser pour les objectiver ?

Le groupe, grâce à ses actions récentes de conception de dispositifs autonomisants hybrides et variés dans différents contextes (lycée Héré, Englishmania, établissements du 2° degré ayant introduit la baladodiffusion dans l’apprentissage des langues), a recueilli et recueille régulièrement de nombreux enregistrements audio et vidéo d’entretiens de conseil, de témoignages d’apprenants sur leurs pratiques d’apprentissage, ainsi que d’enseignants sur leurs pratiques d’enseignement. Ceux-ci sont transcrits et anonymisés dans le but de les insérer dans une base de données.

Les traces écrites seront également étudiées et pourront donner lieu à des analyses croisées afin de valider ou d’invalider les résultats obtenus par le biais des enregistrements.

Les outils pour traiter ces données, tant écrites qu’orales, sont issus de l’analyse du discours et l’analyse des interactions.

  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales