laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
CNRS Université de Lorraine

Membre de
ILF
FEDER
Accueil > Les actualités > Actualités "développées" > Journée d’étude Les immersions linguistiques appuyées et augmentées par le (...)

Journée d’étude Les immersions linguistiques appuyées et augmentées par le numérique : Mobilités, Interactions, Virtualités, Authenticités ?

Présentation

Présentation

La réalité virtuelle (Virtual Reality) a ouvert un nouveau champ d’expérimentations et de recherches en didactique des L2. Elle correspond à un environnement immersif (appuyé ou augmenté par le numérique) se voulant être une reproduction du monde réel et fournissant une expérience à la première personne (Ralph 2008). Ce séminaire a pour ambition de faire dialoguer des spécialistes nationaux et internationaux autour des enjeux théoriques et méthodologiques, en recherche comme en formation, liés au renouveau des contextes immersifs, les expériences numériques qui en découlent et leurs effets sur l’apprentissage des langues, à travers une diversité d’outils numériques et de contextes.

Argumentaire

Cette journée d’étude s’inscrit dans deux des 3 axes de recherche de l’équipe « Didactique des langues et sociolinguistique » du laboratoire ATILF, autour des notions de migration/mobilité (axe LTF) et de numérique (axe 3A). Elle s’appuie sur les récents projets de recherche questionnant l’apprentissage des langues par la réalité augmentée menés au sein de l’équipe, dans des partenariats internationaux (avec la Grande-Bretagne et le Koweït). En outre, le Centre de Langues Yves Châlon | CLYC de l’Université de Lorraine et l’UFR LANSAD, partenaires de la journée d’étude, est l’un des premiers centres de langues en France à proposer à ses étudiants d’apprendre les langues via les casques de réalité 3D.
L’originalité de cette rencontre scientifique est de mettre en lumière et en regard différents projets de recherche menés en France et à l’international autour des réalités augmentées pour l’apprentissage. Les dimensions théoriques et méthodologiques investiront plus particulièrement les notions d’expérience et de connectivisme dans des contextes variés. Toutefois, l’ambition de cette journée d’étude est d’ouvrir le questionnement au-delà du volet technologique, en proposant des questions épistémologiques et sociales autour du renouveau des contextes immersifs et des acteurs impliqués (migrants, étudiants en mobilité internationale, étudiants résidents). L’une des plus-values de la manifestation est de proposer un dialogue interdisciplinaire entre des chercheurs français et internationaux, avec un prisme Nord/Sud, et venant de domaines de recherche divers (droit, géographie, langues, neurosciences, sciences de l’éducation, sciences du langage, sociologie).

Les intervenants invités sont des spécialistes reconnus et incontournables des grandes notions de la journée d’étude :

- Le jeu et l’expérience avec Vincent Berry,
- Les migrants avec Hervé Adami aussi de l’équipe « Didactique des langues et sociolinguistique »
- L’apprentissage des langues médié par les technologies avec Nicolas Guichon et Jean-François Grassin,
- Les usages numériques des migrants au Canada avec Simon Collin et Olivier Callone,
- L’étude du comportement humain en situation immersive avec Daniel R. Mestre,
- Le connectivisme langagier avec Hani Qotb,
- La réalité virtuelle et apprentissage situé dans le domaine juridique avec Paresh Kathrani.

 

Lire l’entretien avec Virginie Privas-Bréauté, didacticienne | septembre 2018.


  Annuaire | Contact | Courriel | Intranet | Plan d'accès | Autres sites | Crédits | Mentions légales